Clémentine Pradalier – Gelée royale

Clémentine, apicultrice productrice de gelée royale (Propriétés de la gelée royale)

Saison 2017, Rucher de Rontignon

Mon parcours

J’ai 30 ans, j’ai grandi au béarn, où je suis revenue m’installer depuis quelques années.
Actuellement pluriactive, je travaille dans le réseau des Calandreta, à temps partiel. Cela me permet de monter progressivement mon projet d’apiculture, et de conjuguer deux activités en accord avec mes convictions.

J’ai commencé l’apiculture en 2013 dans une association de rucher école, où j’ai été “piquée” par le monde de l’abeille.

Après avoir accompagné les projets d’installation agricole au sein de la Confédération Paysanne et de l’ADEAR de l’Aveyron, j’ai souhaité passer de l’autre côté et monter mon projet dans une démarche d’agriculture paysanne.

Visite d’un essaim, 2017, Rontignon

En 2015 lors de la formation adulte de BPREA Apiculture à Auterive (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole) j’ai eu la chance de réaliser des stages chez des apiculteurs.

C’est Jeanine Peyre-Lavigne, apicultrice à Castet, qui m’initie depuis au métier. J’ai également été accueillie chez des producteurs de gelée royale afin de me former à cet atelier spécifique.

Je viens d’entrer dans la pépinière agricole du CIVAM dite” la couveuse ” afin d’intégrer notamment un réseau de jeunes en démarche d’installation et de producteurs.

Cette année je “couve” aussi car j’attends notre premier enfant, prévu pour l’automne.

Mon projet

Mes motivations principales sont le plaisir du travail au contact de l’abeille, la diversité des activités en fonction des saisons, et vivre “au paίs”.
Actuellement j’ai une quarantaine de ruches et essaims, installés principalement en sédentaire sur les côteaux de Rontignon (entre Pau et Nay) et sur le secteur sud de Pau (Lasseube).

Chaque année j’augmente mon cheptel, je réinvestis les ventes dans l’achat de ruches et de matériel. Ce choix de parcours progressif me permet d’améliorer mes connaissances, et ma technicité.

La gelée royale est l’ atelier de production principal.

Je travaille avec soin, dans une recherche de qualité des produits de la ruche.
Pour exemples :
je privilégie l’achat de cire bio chez des apiculteurs en bio du Sud Ouest, ainsi que l’achat de reines chez des apiculteurs pyrénéens en bio
pour les apports necessaires en saison de production j’utilise mon miel ou le sucre bio. Je n’utilise pas d’apport exterieur dans un objectif de nourrissement spéculatif.
pour le matériel, je fabrique de la peinture à base d’ocre et de farine ou de l’huile de lin, appliquée sur les ruches en bois.
Visite d’un essaim, saison 2017

Pourquoi l’AMAP

Je partage la vision des AMAP. Cela permet aux amapiens d’avoir accès à des produits locaux, de qualité, et aux producteurs d’être en contact direct avec eux, ce qui est très valorisant. C’est aussi un moment de rencontre, d’échange et de convivialité qui laisse de l’espace aux relations humaines. Je propose de présenter mon activité et d’échanger en toute transparence avec les amapiens intéréssés.